PEG, allergisants ou cancérigènes, les colorations chimiques classiques sont une catastrophe pour nos cheveux et l’environnement. Je vous donne aujourd’hui 5 bonnes raisons de passer à la coloration végétale !

Qu’est-ce qu’une coloration végétale ?

Commençons par les basiques ! Une coloration végétale est une coloration qui utilise des pigments naturels présents dans les plantes dans le but de colorer les cheveux. Elle se distingue de la coloration chimique conventionnelle en ne pénétrant pas au cœur de la fibre capillaire, mais en se superposant à elle pour la gainer. Elle se fabrique en utilisant des extraits de plantes, racines ou feuilles, si possible issues de l’agriculture biologique. Ces éléments sont ensuite réduits en poudre, vendus seul ou en association pour créer de multiples teintes de couleurs.

La poudre, mélangée ensuite à de l’eau chaude, forme une pâte homogène qu’on applique sur les cheveux et qu’on laisse poser de 1h à plusieurs heures selon le résultat souhaité.

Pourquoi opter pour les colorations végétales ? (et dire adieu aux produits chimiques)

brun-grenat-aromazone
Résultat du henné brun grenat Aromazone

Une fois que l’on a essayé les colorations végétales et pris conscience de ses bienfaits, il est très difficile de revenir aux colorations chimiques ! J’ai pour ma part effectué ma première expérience avec la coloration végétale en salon bio il y a presque 2 ans maintenant. Depuis, je les réalise régulièrement à la maison et j’en suis généralement très satisfaite !

Voici pour moi les 5 raisons qui doivent vous y faire passer dès maintenant !

1. Prendre soin de sa santé

Quand je faisais mes colorations chez le coiffeur, ce qui me choquait le plus était l’odeur des produits ! Allergique à beaucoup de susbtances, je me souviens avoir même fait quelques crises d’allergie dans le salon lors de l’application ! Et pour cause, les colorations chimiques contiennent de nombreux ingrédients nocifs pour l’environnement et pour notre santé :

Le PPD (paraphenylenediamine) : substance très allergène, le PPD sert à faire durer la coloration en s’infiltrant au cœur du cheveu. Ce composant a été à l’origine de plusieurs études démontrant ses méfaits sur la santé, et en particulier sur l’augmentation du risque de développer un cancer de la vessie.

La résorcine : composé que l’on retrouve dans certains plastiques et caoutchoucs synthétiques, le résorcinol est un perturbateur endocrinien très sensibilisant.

Le toluène 2,5 : Obtenu à partir de gaz toxiques (!), le toluène 2,5 est un puissant allergisant.

Le p-phenylenediamine et m-phenylenediamine : agent colorant, il est aussi très allergisant et peut provoquer des problèmes de peau comme l’eczéma.

Les PEG : polymère très nocif pour l’environnement, les PEG est aussi connu pour affaiblir le système immunitaire.

Les sulfates et ammoniums polyquaternaires : ingrédients à éviter dans les cosmétiques, les sulfates et ammoniums sont légion dans les colorations classiques et remplacent les silicones. Tensioactifs à effet “gainant”, ils peuvent déclencher de fortes allergies en plus de ne pas être biodégradables…

2. Préserver l’environnement

Ce qui est nocif pour nous l’est aussi pour la nature…Faire le choix de colorations végétales 100% naturelles et biodégradables supprime les rejets dans l’eau des composés chimiques des colorations classiques.

3. Faire des économies

Quand je faisais mes colorations chez un coiffeur classique, mon portefeuille s’allégeait en moyenne de 80€. Si l’on prend en compte la durée moyenne d’une coloration classique (environ 1 mois et demi), la note peut devenir très salée ! Une fois que l’on se sent à l’aise pour faire ses colorations végétales chez soi, on réalise de très belles économies. Les colorations végétales sont en effet vendues de 4,50€ à 12€.

4. Offrir un vrai soin à ses cheveux

En plus de leur pouvoir colorant, les colorations végétales sont pleines de bienfaits pour nos cheveux. Elles permettent de les gainer, de les rendre plus doux, plus brillants et en meilleure santé au fil des applications. Une fois que l’on devient expert, on peut ajouter à la coloration végétale divers actifs (huiles essentielles, poudres de plantes ayurvédiques…) correspondant à notre type de cheveux pour en faire un soin entièrement personnalisé.

5. Profiter d’une palette de couleurs infinies aux reflets multiples

On pense parfois à tord que les colorations végétales ne couvrent pas les cheveux blancs et qu’elles ne donnent que de simples reflets au soleil. Il est vrai qu’il faut parfois tester de nombreuses colorations et associations pour trouver la teinte qui nous convient, mais le pouvoir colorant de certains produits est comparable aux colorations classiques. J’en ai moi-même fait l’expérience en début d’année avec mon test du henné bordeaux de yogi globals ! Avant d’essayer un nouvelle coloration végétale, je teste toujours mon mélange sur une mèche de cheveux pour en vérifier la teinte pendant 3 à 4 jours pour que l’oxydation soit terminée et la teinte finale obtenue.

La coloration végétale enrichit votre coloration naturelle de nombreux reflets, peut la foncer également mais elle ne pourra jamais l’éclaircir.

Comment faire une coloration végétale ?

comment-faire-coloration-végétale

3 choses à savoir avant de se lancer !

• Si vous avez réalisé une coloration chimique récemment, il vaut mieux attendre quelques semaines avant de faire une coloration végétale. En effet, celle-ci peut parfois donner des reflets verts voire bleus. Pour accélérer le dégorgement, vous pouvez réaliser des masques à base d’argile et de lait de coco pour détoxifier la fibre capillaire.

• Les colorations végétales, notamment celles à base d’indigo (lawsonia inermis) peuvent foncer les cheveux à plus ou moins long terme selon la fréquence d’application.

• Utilisées seules sans ajout d’actif hydratant, les colorations végétales peuvent assécher les cheveux. Je vous conseille d’y ajouter du gel d’aloe vera ou un yaourt pour contrer cet effet asséchant.

Si vous ne vous sentez pas d’effectuer votre première coloration végétale à la maison, tournez-vous vers les coiffeurs bio de votre région ! Cela vous permettra de voir comment ils procèdent pour réaliser la pâte et l’appliquer sur les cheveux. Vous pouvez également commencer par un henné neutre non colorant pour vous familiariser avec le procédé 🙂

Pour l’application d’une coloration végétale :

  1. Préparez la pâte : mélangez la coloration végétale avec de l’eau chaude et mélangez-bien pour obtenir une préparation homogène sans grumeaux, ni trop épaisse ni trop liquide. Ajoutez les actifs de votre choix. J’utilise beaucoup l’aloe vera pour l’hydratation, la poudre de sidr pour fixer la couleur et la poudre de guimauve pour démêler les cheveux. J’y ajoute aussi parfois 2 gouttes d’huile essentielle d’ylang-ylang pour la brillance et pour masquer un peu l’odeur !
  2. Lavez-vous les cheveux avec un shampoing doux
  3. Protégez votre front, vos oreilles et votre cou avec de l’huile végétale pour ne pas colorer la peau
  4. Porter des gants pour éviter la coloration des mains et ongles (TRES difficile à faire partir!)
  5. Divisez vos cheveux en plusieurs sections et appliquez la pâte sur les racines puis sur les longueurs et pointes
  6. Enroulez chaque mèche en macaron et ramenez-la au dessus du crâne pour former une boule
  7. Massez bien votre cuir chevelu et enroulez-le dans du papier cellophane et une serviette pour maintenir au chaud
  8. Attendre de 1h30 à toute une nuit selon la couleur souhaitée et rincez ensuite abondamment
  9. Faites un après shampoing si nécessaire et séchez vos cheveux comme d’habitude !

Une fois la coloration végétale faite, attendez 3 jours minimum pour refaire un shampoing afin de fixer la couleur. Celle-ci va progressivement s’estomper au fil des shampoings sans effet racine. Et voilà, vous avez réalisé votre première coloration végétale !

Avez-vous déjà fait une coloration végétale ? Quels sont vos mélanges favoris ?

Cet article vous a plu ? Épinglez-sur Pinterest !

coloration vegetale pinterest

6 commentaires

  1. J’adore les colorations végétales. Je ne suis pas particulièrement fan de ma couleur de cheveux, je suis très brune et j’aime le auburn, le violine, mais je me suis dit qu’il était hors de question que je fasse une coloration chimique tous les deux mois, quelle horreur pour mon cuir chevelu! Alors je suis passée aux colorations végétales, j’en ai fait quelques unes, j’avais d’ailleurs écrit un article sur mon ressenti, le soucis c’est que j’ai lu que ça pouvait détendre les boucles, alors j’ai un peu ralenti les colorations.. Mais hormis ça j’adore préparer mon mélange, le laisser poser et me dire que j’ai coloré mes cheveux naturellement..

    • The Green Blossom Répondre

      J’en fais assez peu aussi finalement (surtout en été où je suis souvent dans l’eau !) du coup je ne vois pas trop d’effet sur mes boucles ! Par contre j’ai encore plus d’épaisseur, et ils poussent beaucoup plus vite. Je fais de temps en temps aussi des hennés neutres, pour profiter des bienfaits du henné sans les colorer ! A bientôt 🙂

  2. Je fais mon mélange de henné depuis des années pour faire ma coloration rouge et j’adore =) Henné du Rajasthan, du Yémen, brun grenat et j’ajoute du shikakaï, du kapoor kachli et souvent de la poudre de garance (autant pas faire les choses à moitié ^^)

    • The Green Blossom Répondre

      Oui une fois qu’on a le coup de main, on personnalise à l’infini ! Bisous

  3. Bsr t’es jolie article t’es intéressée mais ou trouvée tout les produits comme aloe vera. La poudre de guimauve et la poy ré pour coloré merci

    • The Green Blossom Répondre

      Merci Nathalie ! Tu peux retrouver ces ingrédients sur Aromazone, le gel d’aloe vera en magasin bio et les poudres colorantes sur les e-shops Azae Pur, Hennés et soins d’ailleurs ou Aromazone pour le brun grenat ! A bientôt

Laisser un commentaire