La rentrée est bien là, et avec elle l’arrivée prochaine de l’automne ! Les rhumes et autres affections respiratoires font bientôt faire le retour et pour les contrer, je vous propose de découvrir aujourd’hui le jala neti ou “nettoyage du nez” tout droit venu d’Inde !

Depuis maintenant plus de 10 ans je suis allergique à beaucoup de choses : poils d’animaux, acariens, poussière, pollens…et vivant avec un berger australien je suis très souvent confrontée aux crises d’asthme et d’allergies quasi quotidiennement depuis près de 2 ans. Cet été je n’ai eu quasiment aucune crise, et ce depuis que mon père (grand allergique lui aussi) m’a fait découvrir le jala neti, ou nettoyage du nez que je pratique tous les jours !

D’où vient le jala neti ?

Le jala neti est une technique utilisée depuis très longtemps par les yogis indiens qui consiste à nettoyer son nez quotidiennement avec de l’eau salée au moyen d’un petit dispositif (pas très esthétique je vous l’accorde :)) que l’on appelle le lota.

Encore assez peu connu en Occident, le jala neti permet de débarrasser le nez des impuretés et microbes auxquels nous sommes confrontés tous les jours : pollution, allergènes, poussières, rhumes et autres sinusites…L’eau salée va permettre l’évacuation plus rapide des mucosités pour conserver une muqueuse nasale en bonne santé. Ses bienfaits sont multiples:

• Respiration optimale et meilleure irrigation de tout le cerveau
• Guérison plus rapide des rhumes et sinusites
• Meilleure vue et meilleur odorat
• Maux de tête réduits.

Comment pratiquer le jala neti à la maison ?

cuillere doseuse jala neti

Le jala neti pour être efficace s’effectue quotidiennement le matin et/ou le soir selon vos besoins. Il s’effectue avec le lota de votre choix (j’ai choisi le nosebuddy d’Amazon) en ajoutant une cuillère rase de sel marin dans de l’eau tiède qui correspond à une solution physiologique (0.9% de sel). Le sel doit être complètement dilué dans l’eau et doit être le plus pur possible, non raffiné et fin. J’ai acheté le mien dans mon magasin bio Satoriz.

Lorsque votre préparation est prête, il vous suffit d’introduire l’embout du lota dans la narine droite ou gauche et de pencher légèrement la tête du côté inverse pour que l’eau puisse s’écouler. J’utilise pour ma part un pot entier pour chaque narine.

• Si votre nez est bouché, ne forcez pas : laissez quelques secondes l’embout dans la narine pour que l’eau puisse s’écouler, par gouttes au début puis plus rapidement ensuite. Si rien ne sort au bout de quelques minutes, n’insistez pas et réessayer plus tard.
• Si vous sentez un picotement, il se peut que le sel soit trop dosé, dans ce cas recommencez avec une dose plus légère.
• Si de l’eau s’écoule par votre bouche et que cela vous gêne, ramenez votre menton vers votre poitrine, cela devrait s’atténuer !

L’importance du séchage

Une fois les deux narines nettoyées, il est nécessaire de bien sécher le nez pour évacuer toute l’eau présente. Pour ce faire mouchez vous légèrement et penchez la tête vers le bas pour tout enlever et éviter de ressembler à une fontaine !

Une fois le jala neti effectué, rincez bien la cuillère et le lota à l’eau et passez le au lave vaisselle au moins 2 fois par semaine pour éviter l’apparition de bactéries.

Mon avis sur le jala neti

Je vous avoue avoir bien ri quand mon père m’a montré pour la première fois à quoi ressemblait le lota ! Mais il semblait tellement convaincu que je me suis laissée tenter et je ne le regrette vraiment pas ! Quand j’ai commencé à l’utiliser j’avais une sinusite depuis 3 mois environ, mon nez était complètement bouché de jour comme de nuit et j’enchaînais les crises d’asthme. Mon sommeil et ma respiration étaient devenus vraiment mauvais et mon moral s’en ressentait. Au début l’eau a vraiment eu du mal à s’écouler mais après 3 jours de persévérance, mon nez s’est débouché comme par miracle et ma sinusite était complètement oubliée au bout d’une semaine à peine. Depuis je n’ai plus du tout le nez bouché, mes crises d’allergie se font très rares et j’ai retrouvé une respiration normale. J’espère que les effets se poursuivront cet hiver !

Et vous, seriez-vous prêt à tester le jala neti ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

5 commentaires

  1. Coucou!! Je viens de découvrir ton blog avec intérêt et notamment cet article qui touche particulièrement la snifsniffette que je suis.
    J’ai une question : en quoi est-ce différent des pschits d’eau de mer qu’on trouve en pharmacie (à part que c’est carrément moins violent et plus écolo)??
    je te souhaite une très bonne soirée.

    • The Green Blossom Répondre

      Coucou ! Cela nettoie vraiment mieux le nez que l’eau du spray qui va rester dans les narines, avec le jala neti l’eau entre dans une autre et ressort par l’autre, c’est beaucoup plus efficace ! Et puis au niveau compo, on est sûrs qu’il n’y a que de l’eau et du sel bio ^^

  2. C’est une drôle de découverte mais intéressante puisque j’ai aussi envie de me soigner avec plus de naturel…
    Cela m’a l’air assez simple à utiliser, alors pourquoi pas…
    🙂

  3. C’est un sujet qui m’intéresse beaucoup! Je dois être allergique à quelque chose, j’ai tout le temps le nez bouché. J’avais déjà entendu parler de cette technique mais je ne me suis jamais lancé, l’instrument en question m’impressionne un peu!

    • The Green Blossom Répondre

      Hello Emy!

      Oui l’engin est assez impressionnant quand on le reçois mais au final c’est juste esthétique…facile a prendre en main et aucune gêne a l’utilisation pour ma part! Je me suis aussi décidée a l’acheter en lisant tous les avis positifs sur amazon ^^

Laisser un commentaire