Bonjour ! Le printemps est arrivé, et avec lui les pollens qui ne vont pas tarder à s’installer un peu partout en France ! Grande allergique depuis maintenant 10 ans, je vous propose quelques astuces pour soulager la rhinite allergique naturellement avec les huiles essentielles.

Quelques chiffres sur la rhinite allergique…

La rhinite allergique saisonnière – appelée aussi rhume des foins – est de plus en plus répandue en France. Environ 10 à 20% de la population serait touchée, un chiffre qui a doublé en 10 ans ! Environnement, pollution et changements climatiques…autant de facteurs qui nous rendent plus sensibles et vulnérables face aux pollens.

Ces pollens peuvent provenir aussi bien d’arbres comme le bouleau, ou de graminées comme le foin ou encore des herbes comme l’ortie ou l’armoise et apparaissent généralement au printemps et en été selon les espèces. Selon les régions, les apparitions et concentrations de pollens changent en fonction de la flore présente.

Qu’est ce que la rhinite allergique et d’où vient elle ?

La rhinite allergique est une manifestation de l’organisme qui réagit en présence d’une substance qu’il considère comme étrangère et à laquelle il développe une forte sensibilité.

Deux types de rhinite allergique existe :

  • La rhinite allergique saisonnière, qui apparaît au printemps et à l’été à cause d’une sensibilité aux pollens des végétaux ;
  • La rhinite allergique permanente qui dure toute l’année, causée par une réaction de l’organisme à différents éléments comme les acariens, la poussière ou encore les poils d’animaux.

On se rend généralement compte que nous sommes touchés par la rhinite allergique lorsque l’un ou plusieurs des symptômes suivants surviennent :

  • Écoulement souvent abondant et obstruction nasale
  • Conjonctivites avec larmoiement, démangeaisons au niveau des yeux
  • Oppression thoracique ou respiration sifflante, asthme, manque d’endurance
  • Fatigue, maux de tête, difficulté à dormir
  • Manifestations cutanées : eczémas, plaques rouges, boutons…

J’ai découvert que j’étais allergique à mes 18 ans après un bilan sanguin. Nous avions un chien depuis mes 8 ans, et je manifestais de plus en plus de symptômes liés à la rhinite allergique qui sont apparus du jour au lendemain ! Après une analyse approfondie, il s’est avéré que j’avais développé une allergie à beaucoup de choses dont les poils d’animaux, les acariens, la poussière et certains types de pollens. Une grande part liée à l’hérédité joue dans le développement d’une ou plusieurs allergies. Et dans ma famille, on compte effectivement beaucoup d’allergiques !

Il est important de faire un bilan sanguin pour bien connaître les allergènes auxquels on est sensible pour apprendre à les éviter si possible, et à effectuer un traitement préventif pour les pollens. Je vous recommande le site très utile du réseau national de surveillance aérobiologique qui répertorie et suit l’apparition des pollens en France !

Soulager les symptômes de la rhinite allergique avec les huiles essentielles !

La rhinite allergique saisonnière est parfois très difficile à supporter, et plus ou moins longue selon les types de pollens auxquels nous sommes sensibles ! De nombreuses huiles essentielles peuvent nous aider à prévenir l’apparition des symptômes ou à les soulager une fois qu’ils commencent à se manifester. J’ai tendance à privilégier les solutions naturelles pour soulager les symptômes de la rhinite allergique : les anti-histaminiques sous forme de médicament traditionnel ne m’ont jamais réussi avec une forte somnolence selon les jours de prise, et pas d’effet notoire sur l’amélioration des symptômes…

L’huile essentielle d’estragon

En prévention et dans la phase la plus aiguë, versez 2 gouttes d’huile essentielle d’estragon sur un comprimé neutre ou un morceau de sucre, 1 à 2 fois par jour pendant 2 semaines, avec une pause d’une semaine.

En diffusion, avec les huiles essentielles de niaouli et de camomille allemande

En plus de l’huile essentielle d’estragon, je diffuse matin et soir 20 minutes 10g d’huile essentielle de niaouli et 10g d’huile essentielle de camomille allemande.

En gouttes nasales, avec un mélange d’huile essentielle d’estragon, de camomille romaine et d’eucalyptus

J’ai trouvé cette recette dans la bible des huiles essentielles de Danièle Festy, qui est très efficace en cas de nez bouché :

Huile essentielle d’Eucalyptus radié : 1 ml
Huile essentielle d’Estragon : 1 ml
Huile essentielle de Camomille romaine : 0,5 ml
Huile végétale d’Amande douce : QSP 30 ml

Versez 2 gouttes dans chaque narine 4 fois par jour, pendant 5 jours ou plus si nécessaire.

En massage sur les sinus, avec l’huile essentielle de citron et de camomille allemande

Versez 2g d’huile essentielle de citron et 2g d’huile essentielle de camomille allemande dans une cuillère à café d’huile végétale de macadamia, à appliquer en massage sur les sinus 1 fois par jour (attention à bien éviter les yeux !)

Pour lutter contre le nez bouché, j’utilise en cas de forte crise mon jala neti qui m’a beaucoup aidée pour venir à bout de ma rhinite allergique permanente, et qui m’aide beaucoup en fin de journée à évacuer les pollens pendant le printemps. Le soir avant de me coucher je verse également 2 gouttes d’huile essentielle de ravintsara sur un mouchoir en papier que je respire quelques minutes et qui aide à diminuer les sécrétions nasales pendant la nuit.

Précautions d’emploi

Comme pour toute utilisation des huiles essentielles, elles sont déconseillées aux femmes enceintes et allaitantes et enfants de moins de 7 ans. Je vous recommande de bien vous renseigner sur les huiles essentielles que vous choisissez et de bien respecter les doses ! Il vaut mieux alterner ces différentes astuces en faisant des pauses d’une semaine pour ne pas saturer l’organisme. N’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien en cas de prise de médicaments pour éviter les interactions !

Quelques astuces naturelles pour lutter contre les allergies saisonnières

Pour limiter les crises d’allergie et limiter au maximum les symptômes liés à la rhinite allergique saisonnière :

  • Évitez les balades en forêt les jours de vent ou de forte chaleur
  • Limitez le stress et la fatigue
  • Augmentez votre consommation de thé vert, de curcuma et de miel et réduire les produits laitiers, poisson cru, fromages affinés et charcuterie.

Êtes-vous allergique ? Quelles sont vos astuces pour soulager les symptômes ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Cet article t’a plu ? Épingle-le sur Pinterest !

Laisser un commentaire